Originaire d’une petite enclave située dans les montagnes au nord du Yémen, le mouvement houthi a conquis presque tout le pays en deux décennies. Il gouverne désormais deux tiers des Yéménites, réprime les forces rivales et commets des violations des droits humains. Les Houthis ont tenu à distance une coalition de dix pays menée par l’Arabie saoudite et soutenue par les Etats-Unis, et alors qu’ils cherchent à conclure leur campagne militaire, ils souhaitent désormais être reconnus sur la scène internationale.

Dans un nouveau rapport, Helen Lackner et Raiman Al-Hamdani explorent qui sont les Houthis, comment ils ont réussi à dominer le paysage politique et militaire au Yémen, et quelles ambitions ils nourrissent. Les chercheurs démontrent que les Houthis ne sont pas des pions de l’Iran mais bien des forces locales s’étant développées au Yémen, qu’il faut donc comprendre comme telles.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Les promesses initiales des Houthis aux Yéménites pour un gouvernement plus juste et plus transparent n’ont rien donné et le groupe gouverne par la répression brutale.
  • Les Houthis contrôlent désormais presque toute la population yéménite et devraient être inclus dans les efforts menés pour mettre fin au conflit et restaurer la paix dans le pays.
  • Les Houthis cherchent à être reconnus internationalement, font face à des défis internes grandissant, et pourraient bien ne plus souhaiter étendre leur contrôle au sud du Yémen. Cela fournirait de l’espace pour des négociations.
  • Bien que les Houthis bénéficient du soutien de l’Iran, ils sont guidés par leurs propres intérêts, ce qui explique qu’ils prendraient part au conflit quelle que soit la position de Téhéran.
  • Les Etats européens devraient désormais accroître leur engagement conditionnel avec les Houthis, avec l’objectif d’élargir l’espace politique et humanitaire sur le terrain, tout en amenant l’ensemble des parties prenantes à la table des négociations.

Le rapport dresse un tableau inquiétant du contrôle et de la gouvernance des Houthis, mais recommande toutefois à l’Union européenne et à ses Etats membres de reconnaître la nécessité d’un engagement plus proactif avec le mouvement houthi afin d’obtenir des avancées politiques. L’objectif de cette publication est double :

  1. Donner aux décideurs politiques européens un éclairage sur les meilleurs moyens pour traiter avec le groupe et développer une stratégie pour restaurer un semblant de stabilité et de paix au Yémen.
  2. Expliquer pourquoi et comment les Houthis ont acquis leur domination actuelle du paysage politique et militaire au Yémen, en examinant ce que cela signifie pour l’avenir du pays et pour mettre fin à la guerre actuelle.