Le bureau de Paris - Paris Office


Pas de juste milieu : au-delà des « crypto wars »

Publication

By


La « deuxième crypto war », ou « guerre de la cryptographie », bat son plein. Les gouvernements européens doivent cesser de lutter contre le cryptage et devenir eux-mêmes plus sophistiqués.

Cette « guerre » a commencé avec les fuites de Snowden en 2013 et n’a cessé d’augmenter avec la montée des nombreuses attaques terroristes à travers l'Europe. Les exigences des gouvernements que les entreprises diminuent leur niveau de cryptage pour mieux lutter contre la criminalité ont vu des entreprises comme Apple, WhatsApp et Telegram subir une pression politique intense.

Dans un nouveau rapport de l'ECFR, « Pas de juste milieu : au-delà des " crypto wars " », Stefan Soesanto soutient que les « solutions » supposées à ce problème se sont révélées être défectueuses à maintes reprises. Une autorité de séquestre et des « backdoors » intégrés pour la police et les agences de sécurité priveraient les citoyens des avantages de la cryptographie publique acquis au cours de la « première guerre de la cryptographie » des années 1990.

Le cryptage et spécifiquement le cryptage de bout en bout sont là pour durer, dit Soesanto. Et « une approche ciblée est la seule alternative aux « backdoors », aux systèmes de séquestre clés et au fait d’obliger les entreprises à affaiblir leur cryptage. Cela signifie que la police et les agences de renseignement doivent avoir les ressources, les outils et le cadre juridique à leur disposition pour pirater les ordinateurs et les appareils mobiles. »

Stefan Soesanto commente : « Accepter un juste milieu ou trouver une solution équilibrée sur la question du cryptage n'est ni faisable ni, en fait, souhaitable. Les défenseurs de la vie privée et les chercheurs en sécurité pourraient s’en réjouir, car ils sont destinés à gagner le combat pour plus de cryptage - mais ils paieront en perdant la guerre sur la sécurité - et se fragmenteront probablement le long de ces lignes de faille dans un futur proche. »

Autres publications