Le bureau de Paris - Paris Office


L’Europe peut-elle empêcher une autre guerre entre Israël et le Hamas ?

Publication

By


Un calme relatif est revenu à Gaza, mais il est probablement provisoire. Malgré les efforts considérables des négociateurs égyptiens et onusiens, la tension entre les factions palestiniennes et les forces israéliennes reste élevée, mettant en danger non seulement les Gazaouis mais aussi les civils israéliens, jusqu’à Tel Aviv.

L’impasse actuelle ne pourra pas être résolue que grâce à une solution politique durable. Trois menaces pèsent sur la stabilité de Gaza - et présentent toutes un risque imminent d'escalade. Dans cette nouvelle publication de l’ECFR, Hugh Lovatt examine la nature de ces menaces et les mesures que l'Union européenne (UE) devrait prendre pour éviter que la guerre n'éclate à nouveau. 

Ces menaces imminentes sont : 

  • Les restrictions israéliennes et égyptiennes sur Gaza.
  • L’approfondissement des divisions entre les factions palestiniennes et les sanctions imposées par l'Autorité palestinienne (AP) du Président Mahmoud Abbas contre Gaza.
  • Les dernières mesures prises par le gouvernement américain, notamment la décision de réduire le soutien financier aux activités de l'(UNRWA) à Gaza

L’UE a longtemps manqué de la vision stratégique et de l'engagement politique nécessaires pour exercer une influence sur les acteurs clés à Gaza et pour obtenir de réels progrès sur le terrain. L’UE devrait donc :

  • Mettre fin à sa politique de non-contact à l'égard du Hamas et retirer son aile politique de sa liste des organisations terroristes.
  • Assumer un rôle politique visant à mettre fin aux sanctions punitives d'Israël et de l’AP sur Gaza.

 

Note aux rédactions :

La publication est disponible en ligne et téléchargeable au format PDF ici.

A propos de l’auteur :

Hugh Lovatt est chercheur au programme Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) de l’ECFR, où il travaille sur le processus de paix au Proche-Orient et la question palestinienne. Il a notamment concentré ses travaux sur la promotion du concept de « différenciation » de l'UE, consacré par la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Presse :

Pour les demandes d'interviews, veuillez contacter la directrice des communications de l'ECFR, Ana Ramic :  ana.ramic@ecfr.eu T: +49 (0) 30 3250510-27 M: +49 (0) 151 65114216, ainsi que l’équipe de communication de l'ECFR : press@ecfr.eu.

Ce document, comme tous les articles et ouvrages publiés par l’ECFR exprime uniquement l’opinion de ses auteurs et non la position collective de l’ECFR, de son comité de direction ou des membres de son Conseil.

L’ECFR est le premier centre de recherche et d’influence (think-tank) paneuropéen. Créé en octobre 2007, il compte parmi ses objectifs de promouvoir à travers l’Europe le développement d’une politique étrangère européenne intégrée, cohérente et efficace. L’ECFR est une fondation indépendante financée par des contributions provenant de fondations privées, de gouvernements européens, des institutions européennes, d’entreprises et d’individus. Pour davantage d’informations veuillez cliquer sur le lien suivant : www.ecfr.eu/about/donors.

 

Autres publications