Après le massacre de Paris, les experts du Conseil européen - ECFR livrent leurs analyses.

A la suite des attaques terroristes meurtrières à Paris contre Charlie Hebdo, contre des forces de l’ordre mais aussi contre la communauté juive, les différents experts du Conseil européen – ECFR livrent leurs analyses sur ces évènements sans précédents qui ont secoué la France et le reste du monde.

Dans une série d’articles intitulés « Après le massacre de Paris », retrouvez les points de vue de nos analystes à travers toute l’Europe : https://www.ecfr.eu/

[Débat - Charlie Hebdo] « Ne scandons pas un mantra défaitiste qui voudrait que ces attaques ont comme unique but de provoquer des réactions excessives […] Ces extrémistes font ce qu’ils disent. Ils veulent la guerre et ils la déclarent. » - François Godement : http://bit.ly/1IiH30O

[Débat - Charlie Hebdo] “Riposter exige un exercice de retenue – une manifestation disciplinée de tolérance et d’ouverture d’esprit qui sont centrales à nos valeurs, tout comme la liberté d’expression » - Nick Witney : http://bit.ly/1BYcvNz

[Débat - Charlie Hebdo] “Non, le terrorisme est politique, et trouve ses objectifs dans la domination politique. Pour contrer ces buts efficacement, nous devons les comprendre dans toute leur complexité. » - José Ignacio Torreblanca : http://bit.ly/1FKrQHU

[Débat - Charlie Hebdo] « D’une part les attaques à Paris reflètent des problèmes socio-économiques propres à la France. Cependant, cela met l’accent sur d’autres considérations. Une véritable analyse des causes profondes qui ont causé cette explosion de violence et comment s’y attaquer, est absente du débat en Europe » - Ellie Geranmayeh : http://bit.ly/1BTSc61

[Débat - Charlie Hebdo] « La réponse des français aux attaques terroristes a été écrasante […] cependant, la colère sous-jacente ne doit pas être sous-estimée. » - François Godement : http://bit.ly/1AaEWWp

[Débat - Charlie Hebdo] « Au-delà de l’affirmation de la liberté d’expression et du rejet du terrorisme, les attaques poussent aussi à réfléchir sur ce que l’on peut apprendre de ce qu'il s'est passé, et comment diminuer la probabilité que de telles attaques se reproduisent à l’avenir. » - Anthony Dworkin : http://bit.ly/1z6vGHy

[Débat - Charlie Hebdo] "Le blasphème n'est pas le seul en cause" - Ian Buruma : http://bit.ly/15qtA8z

[Débat - Charlie Hebdo] "Etre Charlie, ou ne pas l'être" - Sylvie Kauffmann : http://bit.ly/1yz44LN