BCM sur les Européens et le maintien de la paix onusien

Event

Paris
26th November, 2015


Alexandra Novosseloff, chercheuse invitée au Centre sur la coopération internationale (NYU)

Magnus Westerlund, attaché de défense de l'ambassade de Suède

Chaired by:

Manuel Lafont Rapnouil, directeur du bureau de Paris de l'ECFR


Avec la fin de leur engagement militaire en Afghanistan, plusieurs pays européens ont annoncé leur intention de se réengager plus activement dans les Opérations de maintien de la paix (OMP) des Nations Unies. Les Européens ont toujours apporté un soutien politique et financier conséquent aux OMP, mais avaient pour la plupart limité leurs contributions en troupes depuis de nombreuses années. L’Organisation des Nations Unies (ONU) est très favorable à un réengagement des Européens, qui renforcerait les capacités militaires, la légitimité et la crédibilité des casques bleus.

Ce réengagement, s’il se confirmait, interviendrait dans un contexte tendu pour le maintien de la paix onusien. Sur le plan quantitatif, avec 16 opérations et plus de 100 000 militaires déployés, avec un budget d’environ huit milliards de dollars, il a atteint un niveau historique. Sur le plan qualitatif, en outre, il est confronté à des conflits et des crises plus complexes et plus dangereuses, militairement exigeantes.

Quels sont les enjeux, pour l’ONU et pour les Européens, de leur retour parmi les casques bleus ? Pour quelles raisons les Européens se réengagent-ils dans les OMP ? La crise en Ukraine et la menace de Daesh risquent-ils de remettre en cause ce mouvement ?

Les échanges auront lieu en français et en anglais.

Go back to the Events page